J'arrive à toi, Carla Bruni.


J'arrive au port les mains vides 
J'arrive au soir sans compter 
Et à chaque matin à vide il me faut recommencer 
J'arrive au front sans sagesse 
J'arrive à l'age sans raison 
C'est sur qu'on vit de justesse 
C'est sur qu'on vit sans façon 
J'arrive à toi par miracle 
Après de longues années 
Après des siècles d’obstacles 
Et des lundis, des lundis tristes à pleurer 

J'n'arrive à rien qui console 
J'n'arrive à rien qui prétend 
J'n'arrive à rien qui s'envole 
A rien qui défie le temps 

Et s'il arrive qu'une étoile 
Sur nous se penche un instant 
C'est sur qu'la vie nous dévale 
C'est sur qu'elle nous entreprend 
J'arrive à toi par miracle après de longues années 
A consulter les oracles 
Et à guetter, à guetter l'inespéré 

J'arrive du nord de l’Irlande 
J'arrive du creux d'une vallée 
J'arrive droit de Samarcande 
J'arrive des Indes poivrées 
Et s'il arrive que je chante que je me laisse emporter 
C'est sur qu'la vie nous tourmente 
C'est sur qu'on goute aux regrets 
J'arrive à toi par miracle 
Après de longues années 
Après l'enfance grisâtre 
Et la jeunesse, et la jeunesse endiablée



Bisous...




Commenti

Post popolari in questo blog

A CASA DELLA ZIA...IL LIVING.

Roger&Gallet, da IoDonna,3 marzo 2012.

"SIMPAMINA" di G.Guareschi. seconda parte.